Théâtre musical


voir les vidéos 1 2

d’après les Passions de Bach

Et le coq chanta...

le 20 mars 2015

détail des dates

Grand Théâtre

Durée : 2h

Tarif A’Tout public
plein tarif : 20 €
tarif réduit : 18 €
Jeunes (- de 25 ans) : 10€
Abonné : 13,50 à 16,20 €

Création

À propos du spectacle Distribution Dans la presse

Tout commence à table, à treize : un homme entouré des siens… À partir de l’iconographie de la cène, tableau statique et frontal, les enjeux de trahison de la Passion se rejouent jusqu’au petit matin au cours d’un repas de famille d’aujourd’hui. Scène contemporaine où les protagonistes se rassemblent joyeusement, font corps, se regardent, se méfient, s’épient les uns les autres... « L’un d’entre eux trahira » dit Saint Luc. Plusieurs ? Tous peut-être… Question de point de vue !
Une exploration incarnée des trois Passions de Bach, qui interroge, révèle l’humanité de ces œuvres sacrées et fait résonner sur scène la spiritualité, le texte, les corps avec une musique qui nous élève et remue les entrailles.

livret allemand et français
d’après les Passions de Johann Sebastian Bach (1685-1750)

Conception et adaptation Alexandra Lacroix et François Rougier
Mise en scène Alexandra Lacroix
Direction musicale Christophe Grapperon
Scénographie Alexandra Lacroix, Mathieu Lorry-Dupuy
Lumières Anne Vaglio
Costumes Céline Perrigon
Travail corporel Francesca Bonato, Nicolas Hubert, Natalia Jaime Cortez, Sylvain Riejou
Soprano Aurore Bucher
Alto Théophile Alexandre
Ténor François Rougier
Baryton Mathieu Dubroca
Baryton basse Matthieu Lécroart
Comédienne Julie Dumas
comédien Simon Pitaqaj
1er Violon Sharman Plesner
Hautbois Jon Olaberria
Violon / Alto Patrick Oliva
Violoncelle Alice Coquart
Clavecin / orgue Camille Delaforge
Contrebasse François Leyrit

La Croix
Croisant le récit de la Passion du Christ et l’évocation d’une réunion de famille (dans les deux cas, la table et le repas sont au coeur des échanges entre les personnages), le spectacle alterne en toute fluidité l’explicite et l’allusif, l’évident et l’énigmatique. Au détour d’une scène, voici un geste individuel, un élan collectif, qui semblent sortis d’une toile de Rubens ou d’une gravure de Rembrandt. [...] le spectacle distille et installe une émotion puissante.

Télérama
Le texte se mange, se déguste lettre par lettre. Cette sensualité de la langue est perceptible à chaque note. Résultat : une (s)cène où théâtre et musique sont intimement mêlés dans un corps-à-corps qui veut remuer autant qu’il élève...

Production : Compagnie Manque Pas d’Airs Coproduction : Les 2 scènes – Scène nationale de Besançon, en partenariat avec le Centre des bords de Marne – Le Perreux-sur-Marne Avec le soutien d’Arcadi Île-de-France. Avec l’aide au projet du Ministère de la Culture et de la Communication, DRAC Île-de-France Avec le soutien de la Fondation Orange, de la SPEDIDAM, de l’ADAMI En co-réalisation avec l’Athénée-Théâtre Louis Jouvet Remerciements : l’Odéon - Théâtre de l’Europe, Le Carreau du Temple, l’ARCAL, Théâtre Jean Vilar de l’Ile-Saint-Denis Crédit photo Vincent Brugère

Dates des représentations

  • vendredi 20 mars 2015

    20h30

scène publique conventionnée

 

2, rue de la Prairie

94170 Le Perreux-sur-Marne

www.cdbm.org

 

CdbM, un équipement de la ville du Perreux-sur-Marne