Danse


Christian et François Ben Aïm

Mirages, les Âmes Boréales

acheter en ligne

le 8 décembre 2019

détail des dates

Grand Théâtre

Durée : 50’

Tarif ATout public
plein tarif : 18,50 €
tarif réduit : 16 €
Jeunes (- de 25 ans) : 10€
Abonné : 11,20 à 15,20 €

À propos du spectacle Distribution Dans la presse

A voir en famille
Cette pièce jeune public (âge conseillé à partir de 6 ans) est un conte philosophique contemporain qui nous plonge au coeur des étendues glacées du Grand Nord. Sa dramaturgie joue sur l’illusion et use de ressorts plastiques, chorégraphiques, sonores, sensoriels... pour susciter rêverie et frémissements.
Le rapport de l’homme à la nature et à son environnement est envisagé du point du vue de la Terre, avec le monde de l’Arctique pour source d’inspiration. Dans ces territoires presque infinis, l’homme n’est qu’un petit point et se fond dans cette immensité : il voit son corps se couvrir du paysage toujours changeant qui s’y déploie. Mais si dans ce Grand Nord rêvé, nous envisageons la présence de l’homme douce et effacée, nous faisons aussi de lui le miroir déformant, fantasmatique, de ce qui l’entoure, et la mémoire fragile du monde.

Composition musicale : Philippe Le Goff

Création visuelle : Guillaume Marmin assisté de Paolo Morvan

Interprétation danse : Mylène Lamugnière, Félix Héaulme

Scénographie : Camille Duchemin

Création lumières : Laurent Patissier

Costumes : Camille Aït Allouache

Régie technique : Christophe Velay

Régie lumières : Laurent Patissier ou Bryan Jean-Baptiste

danser canal historique : « Cette histoire sans parole destinée en principe au jeune public et à la part enfantine qui nous anime nous touche parce qu’elle est faite de paysages et de danse pure »

Le Figaro : « Réussir à captiver pendant 40 minutes des enfants avec un spectacle qui ne raconte rien, voilà une prouesse ! »

Danses avec la plume : « Mirages- les Âmes Boréales nous plonge dans des paysages inhabituels et fascinants Destinée à un jeune public, cette pièce parle en fait à tous ceux et toutes celles animé.e.s par la peur que toutes ces beautés polaires ne soient un jour totalement sacrifiées sur l’autel du réchauffement climatique et de l’inconscience humaine. »

Production CFB451

Coproductions : Théâtre de Châtillon (92), La Machinerie - Théâtre de Vénissieux (69), Le Volcan – Scène nationale du Havre (76)

Soutiens : Action financée par la Région Île-de-France, Département du Val-de-Marne, Fonds SACD Musique de Scène, Spedidam, Fontenay-en-Scènes/ Ville de Fontenay sous Bois (94), ECAM - Théâtre du Kremlin- Bicêtre (94), Centre des Arts d’Enghien-les-Bains, Scène conventionnée pour les écritures numériques (95), Théâtre de la Coupe d’Or, Scène conventionnée de Rochefort (17)

Résidences : Théâtre de Châtillon (92), La Pratique, Atelier de fabrique artistique, Vatan - région Centre-Val de Loire (36), Centre des bords de Marne du Perreux-sur-Marne (94), Théâtre de la Passerelle, Palaiseau (91)

acheter en ligne

Dates des représentations

  • dimanche 8 décembre

    15h

scène publique conventionnée

 

2, rue de la Prairie

94170 Le Perreux-sur-Marne

www.cdbm.org

 

CdbM, un équipement de la ville du Perreux-sur-Marne