Théâtre


Musset

Il ne faut jurer de rien

mise en scène Yves Beaunesne

le 17 novembre 2015

détail des dates

Grand Théâtre

Durée : 1h35

Tarif A’Tout public
plein tarif : 20 €
tarif réduit : 18 €
Jeunes (- de 25 ans) : 10€
Abonné : 13,50 à 16,20 €

À propos du spectacle Distribution

« Comment dénoncer ce qu’on a adoré ? Com- ment ne plus être ce que l’on était ? Musset était romantique, il ne l’est plus. Musset croyait en l’amour, il se découvre trompé. Musset était confiant, il n’est plus que doutes.
C’est un Musset blessé qui écrit à trois reprises cette pièce qui a connu 1836, 1848 et 1853. C’est une histoire qui va de Louis-Philippe à Napo- léon III, en passant par la Révolution de Février. Trois Musset en un. Mais la question fondatrice est toujours la même : “A quoi rêvent les jeunes filles ?” La réponse, au bout du compte, à bout de course, est : “Au pouvoir.”
La pièce est construite comme un plan de ba- taille dont les généraux sont femmes. Au soir du combat il y a mort d’homme, et le jeune adversaire est vaincu sur le champ qu’il s’était lui-même choisi, le champ du romantique. Mais les armes ne sont pas l’antique honnêteté féminine ni la naïveté juvénile. Ce sont celles de la stra- tégie amoureuse moderne. On ne parle que de “batterie pointée” et de “glorieuse campagne”. C’est de guet-apens dont il s’agit. C’est l’échec d’un mode séduction que Musset envoie ad patres : le cynisme de commande. Valentin se dit impitoyable ; il se découvre souffrant. Il se croit roué ; il n’est que dandy. Il se veut blasé ; il s’éprouve candide. La rouerie est chez Cécile, et aussi l’imparable lucidité de celle qui sape avec délices, amour et orgues. La rouerie de Musset, elle, est de faire évoluer ses personnages dans les lieux de l’intime pour mieux faire résonner en ces lieux mêmes les mouvements lointains des désordres sociaux. Avec comme pivots un oncle hollandais contorsionniste et une future belle-mère aristocrate catcheuse. »
Yves Beaunesne

Texte Alfred de Musset
mise en scène Yves Beaunesne

distribution Florence Crick, La Baronne Fabian Finkels, Valentin Olivier Massart, Van Buck Olivia Smets, Cécile Alexandre von Sivers, L’Abbé
_ équipe de recréation :
adaptation  : Marion Bernède et Yves Beaunesne
assistante à la mise en scène : Marie Clavaguera Pratx
stagiaires assistants : Jérémie Velghe, Pauline Buffet
construction décor : MCB-L’Atelier
lumières : Baptiste Bussy _ chanson : Camille Rocailleux
son : Olivier Pot
costumière : Françoise Van Thienen / stagiaire
costume : Ophélie Garcia
chorégraphie et geste : Claudio Bernardo
escrime : Michelangelo Marchese
coiffures et maquillages  : Catherine Bénard
régisseur : Louis-Philippe Duquesne / Stagiaires
régisseurs : Hadrien Belle et Martin Célis
remerciements à Isabelle Fontaine et au Théâtre Le Varia, Le Rideau

production Le Théâtre Le Public / La Comédie Poitou- Charentes/Centre dramatique national, avec le soutien de la Drac Poitou- Charentes, de la Région Poitou-Charentes et de la Ville de Poitiers. avec la participation artistique du Centre des Arts Scéniques

équipe de création :
scénographie : Laurent Peduzzi
costumes : Cidalia Da Costa
lumières : Dominique Bruguière
chorégraphie et geste : Claudio Bernardo
création sonore : Christophe Séchet
production Compagnie des Petites Heures, Théâtre Vidy Lausanne ETE, Carré St Vincent-Scène Nationale d’Orléans

production Le Théâtre Le Public / La Comédie Poitou- Charentes/Centre dramatique national, avec le soutien de la Drac Poitou- Charentes, de la Région Poitou-Charentes et de la Ville de Poitiers.

Dates des représentations

  • mardi 17 novembre 2015

    20h30

Répondeur programme 01 43 24 76 86

Renseignements 01 43 24 54 28

Fax 01 48 71 21 41

scène publique conventionnée

 

2, rue de la Prairie

94170 Le Perreux-sur-Marne

www.cdbm.org

 

CdbM, un équipement de la ville du Perreux-sur-Marne